Il y a quelques temps, en circulant entre les étals d'un vide-grenier, mon regard s'est trouvé attiré par un ouvrage sur le thé illustré de très belles photos.



Ca m'a frappé après.

Malgré la présentation, malgré le sujet, malgré la qualité des photos, c'est réellement le couple du prénom et du nom de la photographe qui avait incité mon inconscient à me faire tendre la main vers l'ouvrage. Plus tard, lorsque j'en ai eu l'occasion, j'ai regardé sur Internet et j'ai trouvé l'adresse de son atelier. Ce ne pouvait être que la petite dernière de la fratrie ; la deuxième, c'était ma grande amie d'adolescence, autre bâtisseuse de mondes meilleurs.

[ http://www.sophieboussahba.com ]